FAIDER 83

Rénovation et restauration complète d'une maison unifamiliale

 

La maison Roosenboom, également nommée maison Beekman, fut construite en 1900 par l’architecte Albert Roosenboom. Si les premiers dessins de l’architecte étaient plutôt de style art nouveau au début de sa carrière, on constate un retour à l’esthétique du XVIII siècle vers 1904-1905. La maison sise rue Faider, bien que majoritairement de style art nouveau, annonce déjà ce revirement de style architectural par la présence de certains éléments caractéristiques.

Dès 1908, un permis est introduit pour intervertir la porte d’entrée avec la fenêtre qui y est adjacente, au niveau du rez-de-chaussée. Une seconde phase de modification non datée, prévoit la transformation d’un châssis de la façade arrière en un grand châssis guillotine ainsi que la création d’une nouvelle terrasse longeant toute la façade. La maison unifamiliale sera plus tardivement aménagée en huit logements. Ces dernières années furent bien plus destructives pour le bien. En effet, l’inoccupation fut suivie par l’intrusion de squatteurs. Si la première a laissé place à l’humidité et à la mérule, la seconde est à l’origine de la destruction de nombreux papiers peints et décors. Fort heureusement, une étude de l’IRPA réalisée en 2010 documente de manière assez complète les peintures et les papiers peints de la maison Roosenboom. Au vu de l’état dégradé du bien, la commune d’Ixelles imposa en 2016 la réalisation de travaux d’urgence de restauration du sgraffite de la façade et de rénovation de la toiture, et établira en 2018 un arrêté d’inhabitabilité.

Les nouveaux propriétaires souhaitent restaurer l’édifice en vue d’y habiter personnellement. Le projet architectural est en cours d’élaboration. Principalement basé sur la restauration/restitution des nombreux décors (cheminées, mosaïques, sgraffites, vitraux, boiseries, ferronneries) incluant ceux étudiés par l’IRPA (peinture et papiers peints), ce projet comprendra également certains aménagements plus contemporains afin de permettre une habitabilité du bien en accord avec les modes de vie actuels.

 

© 2020 ARCHITECTURES PARALLELES